Nicolas COURBEY

Dernier ajout : 26 juillet 2021.

Membre de Mots Passants dès 2010, il a démarré par les ateliers d’écriture poétique puis, les années suivantes, a participé aussi aux ateliers d’écriture narrative.

Nicolas Courbey est une personnalité très attachante de notre association. il nous alimente et nous nourrit semaine après semaine d’une poésie singulière et marquée à la fois d’une souffrance profonde et authentique au monde qui nous entoure.
Voilà ce qu’il nous livre de son sentiment sur l’écriture :

« … Si je lis et essaie d’écrire “de la poésie”, ce n’est pas uniquement par souci esthétique (même s’il y a de cela), par amour— quasi — de la beauté : c’est surtout pour extraire de moi-même des choses que je ne connais pas et qui me rongent, me rendent fou, et d’en faire des “créations” qui pourraient, une fois abouties, être un lieu de partage entre “moi et les autres”, entre “moi et le monde”, dont je me sens douloureusement séparé, et derrière lesquels je caracole en tirant la langue. »

Il nous livre ici quelques uns de ses textes.

Derniers textes publiés dans cette rubrique

« Je te ferai l’amour », poème

Mercredi 25 mars 2015, par Nicolas Courbey

JE TE FERAI L’AMOUR Je te ferai l’amour Ô ma femme Quand je serai dépucelé de mes humeurs morbides Je te ferai l’amour Quand j’aurai fini de te fuir Dans cette forêt de Brocéliande Où tous les Merlin l’enchanteur Qui ne sont autres que moi-même En auront assez de me jeter des sorts Pour m’éloigner de toi De peur que eux/moi Ne tombent sur une fée Viviane Fatale et meurtrière — Quelle peur de chien ! Je te ferai l’amour À toi si proche et si lointaine Que je ne parviens à atteindre Parce (...) Lire la suite »

« Matelots »

Mardi 6 mars 2012, par Nicolas Courbey

On aurait pu nommer ce texte « Le Hollandais volant » (Der Fliegende Höllander) comme le lieu où le marin, sans savoir jamais où il va ni d’où il vient, serait condamné à jamais à naviguer ; que personne ne voit et que tout le monde redoute, comme annonciateur de l’éternelle errance humaine… Lire la suite »

« Achab »

Jeudi 15 décembre 2011, par Nicolas Courbey

Un texte à la résonance biblique, par allusion au roi Achab* Lire la suite »

« Et quand le ciel tournera ses yeux vers nous »

Mardi 6 décembre 2011, par Nicolas Courbe