Derniers articles publiés

Jacquy Gil « La vie en chemin »

Dimanche 17 octobre 2021, par Mots Passants , dans la rubrique Le poète du jour

Comme l’ont certainement remarqué les quelques promeneurs égarés, tombés par hasard sur le site de « Mots Passants », il y est beaucoup — mais alors beaucoup — question de poésie. C’est bien pourquoi il nous est en permanence un grand plaisir de vous faire connaître les poètes qui comptent dans leur rapport au monde et à leur manière de l’exprimer. Il en est ainsi de Jacquy Gil que nous avons eu le plaisir de découvrir et de connaître il y a plus d’une dizaine d’années, et qui nous surprend toujours par (...) Lire la suite »

Jacquy Gil « L’ami discret »

Mercredi 6 octobre 2021, par Mots Passants , dans la rubrique Le poète du jour

Eh oui... je l’avoue : il m’arrive de rencontrer un, voire deux amis. Aujourd’hui il y en a deux : l’homme singulier et le poète non moins singulier. Sa poésie s’inscrit dans une écriture initiatique, quasi mystique, mais immensément reliée à la nature, dont on reconnaît qu’il en est véritablement issu...
Il m’a envoyé trois de ses poèmes en me disant qu’il me laissait le choix ; mais c’était un piège : je n’ai pas pu choisir, alors je vous les livre tous les trois (...)

Lire la suite »

Préceptes de paix des prix Nobel « L’espoir »

Samedi 2 octobre 2021, par Mots Passants , dans la rubrique Humeur

Martin Luther King {JPEG} Comment ne pas terminer cette série par l’espoir, qui — dit-on — nous fait vivre ? Alors quoi de plus inévitable, comme sommet, que le merveilleux texte de Martin Luther King « Je fais un rêve » ?

Lire la suite »

Préceptes de paix des prix Nobel « Les droits de l’homme »

Vendredi 1er octobre 2021, par Mots Passants , dans la rubrique Humeur

Andreï Sakharov {JPEG} « La confiance internationale, la compréhension mutuelle, le désarmement et la sécurité internationale sont inconcevables hors d’une société ouverte à la liberté de l’information, à la liberté de conscience, au droit de publier, à celui de voyager et de choisir le pays dans lequel on veut vivre.
La liberté de conscience, associée aux autres droits civils, est le fondement du progrès, et constitue une garantie pour que les avancées scientifiques ne soient pas employées pour détruire l’humanité (...) »

Lire la suite »

Préceptes de paix des prix Nobel « Le devoir humanitaire »

Mercredi 29 septembre 2021, par Mots Passants , dans la rubrique Humeur

JPEG - 57.3 ko
Tenzin Gyatso, 14e dalaï-lama

« Les conflits, la destruction de la nature, la pauvreté, la faim, etc. sont des problèmes créés par l’homme qui peuvent être résolus par l’effort, la compréhension et la fraternité. Nous devons cultiver la responsabilité universelle et protéger la planète que nous partageons. » (...)

Lire la suite »

Louis Aragon « Est-ce ainsi que les hommes vivent ? »

Mardi 28 septembre 2021, par Mots Passants , dans la rubrique Le poète du jour

JPEG - 101 ko
Louis Aragon

« Est-ce ainsi que les hommes vivent ? » est un vers célèbre tiré d’un long poème de Louis Aragon (poète français, 1897-1982) titré « Bierstube Magie allemande », paru en 1956 dans son livre « Le Roman inachevé ».
Le projet de ce livre est original : il s’agit de l’autobiographie du poète… en vers !
« Bierstube Magie Allemande » évoque l’époque où Louis Aragon était médecin militaire. « Bierstube » signifie « Bar à bière » mais l’auteur nous fait découvrir la vraie nature de cet établissement.
L’auteur-compositeur-interprète Léo Ferré a amputé ce poème de ses 4 premières strophes et adapté les 7 strophes restantes pour en tirer une chanson baptisée « Est-ce ainsi que les hommes vivent ? » (...)

Lire la suite »

Préceptes de paix des prix Nobel « La foi »

Dimanche 26 septembre 2021, par Mots Passants , dans la rubrique Humeur

Adolfo Perez Esquivel {JPEG} « Pour créer une nouvelle société, nous devons ouvrir nos mains, sans haine ni rancœur. Nous savons que nous ne pouvons pas semer des graines avec les poings serrés. Pour semer, nous devons ouvrir nos mains. »

Lire la suite »

Préceptes de paix des prix Nobel « La responsabilité politique »

Samedi 25 septembre 2021, par Mots Passants , dans la rubrique Humeur

Nelson Mandela {JPEG} « … C’est durant ces longues années solitaires que ma soif de liberté pour mon peuple s’est transformée en un désir de liberté pour tous, les Blancs comme les Noirs.
J’ai compris que l’oppresseur devait être libéré aussi sûrement que l’opprimé.
Un homme qui confisque la liberté d’un autre homme est un prisonnier de la haine, il est enfermé derrière les barreaux du préjugé et de l’étroitesse d’esprit. » (...)

Lire la suite »