À découvrir, la jeune romancière Cécile Coulon

Vendredi 20 février 2015, par Joëlle Brochard

Invitée sur les plateaux des émissions littéraires de François Busnel (« La Grande Librairie » le 15 janvier) et de Monique Atlan (« Dans quelle éta-gère » le 4 février), la jeune Cécile Coulon, romancière et novelliste, a présenté son dernier roman avec passion et conviction. D’emblée elle pose la question surprenante et incitatrice d’avoir un talent et d’être obligé de l’utiliser, et si gâcher un talent c’est l’utiliser trop vite ou ne pas l’utiliser du tout. Au travers de l’histoire de son personnage principal Anthime, un adolescent extraordinairement doué pour la course à pied qui va sacrifier sa vie pour le regard des autres (à l’image du pélican qui s’arrache le cœur pour nourrir ses petits), l’auteure nous parle de ces peurs qu’on ne veut pas affronter et qui nous font renoncer au monde. Dans un décor de petite ville très présente dans ce roman, avec son quotidien frustrant, trois femmes sont également en scène : la sœur d’Anthime, la femme idéale qu’il adore et celle qu’il épouse pour ne pas décevoir la précédente ; ce livre est aussi une histoire d’amours. « Ne jamais penser que les autres vont accomplir nos rêves à notre place », « Aller jusqu’au bout de soi-même, voire plus loin », même au prix de la souffrance, tout cela trouve en moi un écho puissant et me donne l’envie de courir lire chaque page de ce roman.

en savoir plus sur Cécile Coulon

Réagir à ce texte