Nathalie Bénézet, poète du 2 juin

Dimanche 2 juin 2013, par Hacked by Hydra

EMPREINTE

Sous le ciel fragile de notre amour
l’ancre épaisse de nos solitudes
possède la terre féconde de nos nuits
dans un bruit sourd et noué.

Dans la collision de nos sexes,
nos cœurs se souviennent
des voies lactés, des horizons.

Des écailles de toi m’éclaboussent,
tes couleurs me parviennent par à-coups,
je m’attache à ton empreinte,
Celle que tu écris dans mon ventre
quand tu es en moi.

Mon cœur tremble,
le bruissement de ta peau sur la mienne,
nos jours sont sans orgueil.

Apeurés de l’oubli
craignant l’abandon
familiers de l’humiliation,
nous travaillons à l’amour
comme l’enfant se livre,
sans arrière, sans filet,
avec pour seule arme
la force d’y croire.

Nathalie Bénézet

Réagir à ce texte

2 Messages de forum

  • Nathalie Bénézet, poète du 2 juin 16 avril 2016 11:16, par Jocelyne

    Un petit « mot en passant » pour Nathalie que j’ai connue et qui était le dévouement personnifié. Je suis certaine qu’en retournant dans sa famille sur Montpellier elle s’est épanouie et s’est découverte d’autres possibilités. Lorsque l’on a des dons et des talents, ils sont bien souvent multiples on ne se les découvre qu’au fil du temps en compagnie d’autres personnalités.

    Je suis heureuse qu’elle s’épanouisse à Montpellier.

    Amitié

    Jocelyne

    Répondre à ce message

    • Nathalie Bénézet, poète du 2 juin 17 avril 2016 19:04, par Mots Passants

      Bonjour et merci pour ce témoignage ; Comme président de Mots Passants, et modérateur de son site, j’ai contacté Nathalie pour lui demander si elle se souvenait de vous, elle a du mal à vous situer. Si vous souhaitez rentrer en contact avec elle, vous pouvez adresser vos coordonnées à l’adresse de mots.passants orange.fr ; elles resteront confidentielles et seront transmises à Nathalie Bénezet pour qu’elle puisse se mettre en relation avec vous. Cordialement, Jean Gelbseiden

      Répondre à ce message